Projet de fin d’étude basé sur la résistance fertile du papier à la technologie.

L’enjeu est de créer une marque de papeterie innovante : Comment donner une nouvelle expérience de notre rapport à la papeterie ? Comment redéfinir l’usage du carnet ? Tout le projet a été conçu sur le travail de « la ligne » en référence à l’interlignage qui est l’outil d’écriture. De cette sorte l’identité est créée à partir d’un seul trait, et 2 premiers carnets (un A5 et un A6) ont été réalisés.

Le « Volte-face » est un carnet à double entrée travaillant sur un interlignage laissant une liberté à l’utilisateur via des blancs dosés selon les codes du domaine de l’édition. Un second « La ligne » fait se mouvoir l’interlignage classique de façon subtile afin de créer la surprise et l’étonnement.

End-of-study project based on the fertile resistance of paper to technology.
The challenge is to create an innovative stationery brand: How can we give a new experience of our relationship to stationery? How to redefine the use of the book? In the meantime, The entire project has been designed on the « line » work with reference to leading which is the writing tool. In this way the identity is created from a single line, and 2 first notebooks (one A5 and one A6) have been created.
The « Volte-face » is a dual entry notebook working on a leading line leaving a freedom to the user via blanks dosed according to the codes of the field of edition. A second « Line » makes the classic spacing move in a subtle way to create surprise and astonishment.

 


 

– Carnet « La ligne »/ format A6 –

– Carnet « Le volte-face »/ format A5 –